Chercher un bureau
Commentaires d’arrêts

Commentaires d’arrêts

Publié le : 30/09/2019 30 septembre Sept. 2019
Liens entre conclusions et pièces
Cass 2ème civ – 6 décembre 2018 n°17-17.557
Dans cet arrêt, la Cour de cassation juge qu’une cour d’appel a pu valablement considérer que les pièces produites la veille de l’ordonnance de clôture doivent être écartées des débats alors que les conclusions communiquées en même temps sont, elles recevables.
Ceci ressort de son pouvoir souverain
Il est donc tout à fait possible de maintenir dans le débat des conclusions (qui, rappelons le, présentent les moyens et les prétentions des parties) sans que les pièces au soutien de ces conclusions ne soient finalement connues du juge.
On sait que, devant les Cours d’appel, cependant, l’inverse n’est pas vrai puisque « les pièces communiquées et déposées au soutien de conclusions irrecevables sont elles-mêmes irrecevables » (art 906 du code de procédure civile), règle qui n’a, pour l’instant, pas son pendant en première instance.
 
Faut-il, en toutes circonstances, récapituler ?
 
Cass 2ème civ – 15 novembre 2018 n°17-27.844
 
L’avocat qui, devant la Cour d’appel ou le Tribunal de Grande Instance, soulève, par exemple l’irrecevabilité de conclusions signifiées la veille de l’ordonnance de clôture, se pose systématiquement la question suivante : doit-il ou non, en application des articles 753 et 954 du code de procédure civile, reprendre l’intégralité des prétentions et moyens qu’il a développé dans ses conclusions au fond et donc présenter cette demande dans le cadre de conclusions récapitulatives ?
Une cour d’appel avait répondu oui à cette question et avait donc jugé que la partie ayant pris des conclusions ne tendant qu’à l’irrecevabilité des conclusions de la partie adverse est réputée avoir abandonné ses précédentes conclusions.
La Cour de Cassation casse cet arrêt.
Seules sont soumises aux prescriptions de ces textes les conclusions qui déterminent l’objet du litige ou qui soulèvent un incident, de quelque nature que ce soit, de nature à mettre fin à l’instance.
Voilà une réponse à une question essentiellement pratique que se posait les praticiens et qui pouvait avoir des conséquences lourdes, inutilement.

Historique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.