Chercher un bureau
Avec l'ouverture d’un bureau à Douai, Lexavoué renforce sa présence dans le Nord de la France

Avec l'ouverture d’un bureau à Douai, Lexavoué renforce sa présence dans le Nord de la France

Publié le : 28/10/2015
En juin, Lexavoué a ouvert un bureau à Douai, dont la direction est assurée par Loïc Le Roy, en lien avec le cabinet d’Amiens, lui-même dirigé par Jérôme Le Roy. Ce bureau est le 21ème du groupe, et certainement pas le dernier… 
Pourquoi Douai ? Pour quelle offre de services ? Éléments de réponse.

Nous vous l’annoncions dans notre précédente newsletter : Lexavoué a ouvert, en juin dernier, son 21ème bureau, à Douai. L’ouverture de ce nouveau bureau répond à la volonté du groupe de parfaire sa couverture dans le Nord et le Nord-Ouest de la France, où Lexavoué est d’ores et déjà présent à Amiens, Caen et Rouen.
« Avec cette nouvelle implantation, nous répondons au besoin de nos correspondants et partenaires de disposer d’un représentant devant les juridictions de Douai, explique Jérôme Le Roy, associé fondateur de Lexavoué et responsable du bureau d’Amiens. La cour d’appel de Douai est la 4ème de France en termes de flux de dossiers ; Douai dispose, par ailleurs, d’une cour administrative d’appel compétente pour les tribunaux administratifs d’Amiens, Lille et Rouen, ce qui explique la demande récurrente de nos correspondants. »
« Les échanges économiques sont nombreux entre la Picardie et le Nord-Pas-de-Calais, ce qui se traduit logiquement au plan judiciaire. Il nous est donc paru naturel et légitime de nous y implanter, d’autant que les liens vont se renforcer avec la fusion des régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie », ajoute Loïc Le Roy, responsable du bureau de Douai. L’ouverture de ce bureau s’inscrit dans la logique de rapprochement des deux régions dont la réforme territoriale est l’illustration.
En termes de services, l’offre proposée par le bureau douaisien, en lien étroit avec le cabinet d’Amiens, est large : de son cœur de métier -la postulation, que ce soit devant le TGI, le tribunal de commerce et la cour d’appel- au contentieux commercial, aux procédures collectives, aux litiges en droit du travail, au droit immobilier, et aux procédures en matière familiale.
Les avocats des bureaux d’Amiens et Douai ont, en outre, été formés à l’accompagnement à la médiation.

Anticipation et proximité
Enfin, cette nouvelle implantation s’inscrit dans la stratégie de développement de Lexavoué : « le maillage territorial est l’une des forces de notre groupe, rappelle Jérôme Le Roy. Nous pouvons ainsi proposer à nos clients une représentation, tant en première instance que devant les cours d'appel, dans 21 régions judiciaires. Depuis nos débuts, nous jouons la carte de la proximité et de la cohésion. Nos clients peuvent, de la sorte, s’appuyer sur notre connaissance des jurisprudences et des usages locaux, et bénéficier de méthodes uniformisées et d’une qualité de services égale, quel que soit le bureau auquel ils s’adressent. » 
Afin de toujours mieux satisfaire ses clients, Lexavoué projette de continuer à mener sa stratégie de développement entreprenante. 
Après l’ouverture des cabinets à Nîmes, Rouen et Rennes en 2012, du bureau toulousain en 2013 et celui de Douai en 2015, Lexavoué travaille désormais au développement du cabinet dans l’Est de la France.

Email : douai@lexavoue.com

Historique

<< < ... 35 36 37 38 39 40 41 ... > >>